À visiter aux alentours

La Demeure Saint-Martin

À Salies vous pourrez profiter des thermes et des soins thermaux grâce aux eaux salées salvatrices, très reminéralisantes du Saleys.

Vous pourrez faire des randonnées pédestres sur des sentiers balisés, ou suivre le chemin de St Jacques de Compostelle.

- du vélo pour découvrir Salies et ses environs avec ses maisons typiques béarnaises des 15ème, 16ème et 17ème siècles et ses paysages bucoliques et romantiques.
- visiter ses musées, ses parcs, sa base de loisirs, ses frontons, ses deux églises
- pêcher des poissons ou le saumon à la mouche dans les gaves de la région
- faire des promenades à cheval, du golf, du rafting ou du canoë
- vous promener juste en face de la demeure et admirer les daims à la promenade du pain de sucre
- participer aux nombreuses fêtes locales organisées par la ville et l'office de tourisme.

En voiture, vous pourrez vous rendre facilement en moins d'une demi-heure :

- en bord de mer, sur la côte ouest de Biarritz, St Jean de Luz, Hendaye
- en Espagne : à San Sebastian, Vitoria, Pampelune ou Bilbao…
- en montagne, près de Pau, Cauterets, La Mongie ou en Pyrénées-orientales
- dans les Landes ou les plages landaises.

Salies de Béarn : Cité du Sel

Cette petite ville doit sa renommée au sel qui a fortement influencé le cours de son histoire ; on attribue sa naissance à un sanglier, découvert auprès d'une source, les poils recouverts de cristaux de sel.

Thermes de Salies de Béarn
Depuis, Salies de Béarn veille sur son trésor : une source d'eau salée intarissable qui procure forme et bien-être appartenant encore aujourd'hui à près de 600 salisiens appelés Part-prenants. Un privilège perpétué depuis 1587.

Deux quartiers se succèdent, le plus ancien, tel une coquille d'escargot, s'enroule autour de la source salée. On y découvre de belles maisons typiques des XVIIe et XXVIIIe siècles avec des colombages, des ruelles étroites et fleuries, avec des maisons anciennes sur pilotis au bord de la rivière : le Saleys qui traverse le cœur de la cité, avec au détour de l'une d'entre elles, le musée du sel, la Maison du Bourg et le Musée des Arts et Traditions.

À quelques pas, le quartier thermal offre un tout autre aspect : les anciens hôtels et palaces, empreintes de la belle époque post-napoléonienne, côtoient l'établissement de bains de style mauresque ; le kiosque à musique et le splendide Hôtel du Parc qui abrite le Casino de Salies. L'ensemble dégage un charme suranné qui n'est pas pour déplaire aux touristes.

Le golf 12 trous se situe à l'entrée de la ville, le centre de loisirs de Mosqueros à la sortie de la ville en direction de Caresse, et le centre équestre à la sortie, route de Sauveterre, sur le chemin de St Jacques de Compostelle.

Salies de Béarn se situe aux confins du Pays Basque et au début du Béarn. Le Béarn, berceau de Gaston Fébus, le croisé médiéval, de Jeanne d'Albret, mère d'Henri IV, Roi de Navarre et Roi de France, où histoire et religions sont très liées, et permet aux visiteurs de découvrir ses richesses de mille façons.

La légende du sanglier

"Se you nou y eri mourt, arrès n'y bibéré", c'est-à-dire : "Si je n'y étais pas mort, personne n'y vivrait".
Ces mots sont gravés sur la fontaine du sanglier de la place du Bayaà.
L'histoire de Salies commence par une légende bien connue de ses habitants.

Au moyen Âge, des chasseurs blessèrent grièvement un sanglier qui parvint à s'enfuir et à disparaître au plus profond des fourrés. Quelques jours plus tard, la bête fut retrouvée par hasard, morte, au bord d'un étang. Les soies du sanglier étaient recouvertes d'une pellicule blanche scintillante. C'étaient des cristaux de sel. En effet, le sanglier s'était enlisé dans un marais d'eau salée. En s'évaporant, celle-ci avait déposé des cristaux sur le corps de l'animal.

Et c'est ainsi que fut découverte la merveilleuse source.
Les hommes qui vivaient dans la région construisirent des cabanes près de la source et se mirent à en extraire le sel. On les appela : "les Saliès", d'où vient le nom de SALIES.

Béarn des Gaves

Non loin de l'Espagne et aux portes du Pays Basque, le Béarn des Gaves est un vaste territoire situé entre Biarritz et Pau. Il possède un climat océanique tempéré, un paysage de collines boisées, une plaine riche en ressources naturelles et historiques. Torrent impétueux, rivière mystérieuse, l'eau devient ici source de bien-être. Depuis toujours Salies-de-Béarn offre ses eaux salées à la convoitise des hommes. D'abord pour l'extraction du sel et plus tard pour ses vertus thérapeutiques.

Au centre de ce pays vous trouverez la cité médiévale de Sauveterre-de-Béarn avec de superbes vestiges épargnés par le temps et son esplanade d'où vous embrasserez le Gave avec les Pyrénées pour horizon.

Au bord du gave d'Oloron, vous pourrez pratiquer la pêche ou des sports d'eau (raft, canoë, nage en eaux vives…).

Plus au sud on trouve Navarrenx, première cité bastionnée de France, capitale de la pêche au saumon, haut lieu de la pratique de randonnées en Pottok (petit cheval du pays Basque) ou de la pratique de sports aquatiques.

Terre de contrastes, chacun des cantons, Navarrenx, Orthez, Salies-de-Béarn et Sauveterre-de-Béarn, apporte au Béarn des Gaves toute sa diversité et sa spécificité.

Nos liens

- Thermes de Salies de Béarn

Nous contacter

* champs obligatoires